Πέμπτη, 29 Αυγούστου 2013

Bonjour Monsieur Savvas Matsas,
 
je vous adresse mon soutien et ma solidarité les plus enthousiastes, au moment où vous devez vous défendre des allégations honteuses d'un parti factieux qui n'a que la haine pour programme.
C'est votre droit, comme c'est celui de tout citoyen, et même son devoir, de dénoncer les pratiques fascistes. Vous êtes dans votre pleine dignité et légitimité de dénoncer les auteurs d'actes racistes
violents et criminels et d'appeler à manifester contre le parti dont c'est la pratique régulière, par ailleurs connue bien au-delà de vos frontières. Vous avez le courage de combattre le fascisme sous toutes ses formes, dans ce moment où votre peuple subit privations et souffrances. Vous méritez donc notre admiration.
 
N'hésitez pas à me solliciter pour toute aide que je pourrais vous apporter.
 
Veuillez recevoir, cher collègue, l'expression de mes salutations les plus distinguées.
 
Bernard Floris
Maître de conférences
Université Stendhal Grenoble 3