Κυριακή, 25 Αυγούστου 2013

Cher camarade, nous ne nous connaissons pas personnellement. Mais je pense que nous appartenons à une même famille de militants et plus généralement de démocrates européens. Par l’intermédiaire de mes amis Vicky Skoumbi et Michel Löwy, je prends connaissance avec effarement et colère du procès qui est intenté contre vous. J’espère bien qu’il n’aboutira pas, mais le seul fait qu’il puisse avoir lieu est déjà un signe inquiétant de la façon dont, dans nos pays et particulièrement dans le vôtre, se développe l’offensive contre les libertés fondamentales et les valeurs d’émancipation, enrôlant pour ce faire toute la mouvance d’extrême droite néo-nazie, antisémite et xénophobe. Je vous assure de toute ma solidarité. Grâce au courage et à l’intelligence de militants et d’intellectuels comme vous, nous ferons reculer ce spectre obscène et meurtrier. Bon courage. Cordialement à vous,  

Etienne Balibar
Professeur émérite, Unviersité de Paris –Ouest Nanterre (France)