Τετάρτη, 28 Αυγούστου 2013

Bonjour,

à Savvas Matsas :

*je salue votre position intellectuelle et le courage à exprimer vos idées.*

Au nom du pluralisme d'opinion, de la liberté d'expression, ainsi que_de concepts acquis par un esprit civilisé_, je les comprends tout à fait et j'en suis solidaire.

Moi-même, j'avoue avoir quelques préoccupations (et ire et mépris) sur les dérives de société, actuelles, dans notre "vieille Europe", qui découlent des diktats de la loi marchande pour résumer... On s'aperçoit que ceux qui ont un "petit quelque chose" à perdre sont aussi les plus virulents pour revenir en arrière... C'est partout pareil !

Il faut dire haut et fort que le fascisme, national socialisme et autres ruines de l'âme, sont des idéologies abjectes qui doivent rester à leur place : c'est à dire dans les poubelles de l'Histoire ! Mais on oublie vite quand on n'a pas de réflexion, surtout dans l'ignorance, et il ne faudrait pas croire que nous soyons, en France ou en Italie par exemple, très éloignés de ce qui se passe chez vous en Grèce. Il n'en faudrait même pas beaucoup plus pour voir ressurgir certains monstres du passé ; tant les peuples sont déboussolés, pris dans les difficultés économiques qui servent des desseins de domination anachronique...

Oui ! assez de compromissions et de lâcheté avec ces nazillons qui osent tout ! Mais les paroles servent peu avec eux, ils ne respectent que la loi du plus fort, et ils sont pour la plupart (hormis quelques paumés qui les suivent) des Anders Behring Breivik en puissance... (le tueur
fou d'Oslo).

Evidemment, compte tenu de ce que je viens d'exprimer, je ferai circuler l'info concernant les grotesques poursuites dont vous êtes l'objet.

Avec ma plus sincère considération,
Jean-Jacques REY