Παρασκευή, 16 Αυγούστου 2013

Cher monsieur,

Je ne vous connais pas, mais je me sens proche de vous. Vous êtes l'honneur de tous les démocrates, votre courage devrait se retrouver chez tous les européens se réclamant de gauche. Face au danger de l'extrême droite, on ne doit pas reculer, les résistants au nazisme nous ont montré le chemin à suivre. Je tiens à vous féliciter pour vos positions et vous souhaite un procès équitable c'est à dire l'acquittement. Avec mon profond respect et mes fraternelles salutations.

Jean-Claude Collin.